top of page

L'oeil : la voie royale vers le système nerveux

Extension du cerveau, caméra du système nerveux.


Crédit photo : source Pinterest


L'oeil : fidèle traducteur et régulateur de l'énergie nerveuse

Si Georges Quertant oriente finalement ses travaux vers la vue plutôt que l’audition c’est parce que les neurosciences montrent que le cerveau est impliqué dans la vision à hauteur de 60%. L’oeil est en fait une extension de la base du cerveau, capable de plus de 6000 mouvements correspondant à plus de 6000 fonctions de l’encéphale. C’est l’extrême minutie de ces mouvements oculaires qui les rendent si sensibles à un trouble nerveux et qui en font un indicateur de choix pour dépister ces troubles.


Cette relation étroite entre les deux organes implique des voies nerveuses liées au système émotionnel, hormonal, la mémoire, le sommeil, la digestion… Ce large spectre explique donc que la méthode, par des exercices visuels, puisse venir modifier et remettre à l'équilibre le système nerveux central en gommant les troubles, parfois handicapants, liés à un dérèglement.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page